Imprimir
Visto: 3482

CECI  EST  UNE  INVITATION  DIRECTE  ET  URGENTE
“A VOUS”  ADRESSEE.
REPONDEZ  PAR  L’ACTION,
EN  ADHERANT  SANS  RETARD !

 

Si vous dédaignez cette participation à la Fraternité Universelle, ne vous plaignez plus de vos malheurs, et surtout ne parlez jamais plus d’idéal!

Si vous avez le courage de vos convictions, venez ! Si même vous avez un courage plus grand que le nôtre, si votre résistance devant les difficultés est plus puissante que la nôtre et si votre coeur occupe une plus grande place que le nôtre, nous vous cèderons volontiers nos positions acquises!



L’ Appel   à   la   Conscience   Humaine

de
L’UNION  DE  SERVICE  UNIVERSEL

Congrès Mondial Permanent et Communauté  Pacifique des hommes libres
Grand Syndicat Coopératif des Peuples Unis

ORGANE   OFFICIEL   EUROPEEN

Diffusion gratuite                                                    Direction actualisée

----------                                                                           ----------
      Echange d’information                                                          tous les Centres Luminaires
et   de   publication                                                                       dans  le monde

_______________________________________________________________________________

Vol. 1                        PARIS  --- Septembre-Octobre-Novembre                    Fasc.4-5-6
________________________________________________________________________________

Editorial

Le monde agonise et se meurt. Le monde roule dans l’abîme à une allure vertigineuse et apocalyptique.  Et sans répit,  les Forces Noires le poussent plus vite, toujours plus vite et toujours plus bas.  Nous voyons la peur dans chaque regard, nous entendons les sanglots dans chaque rire et la haine partout sévit.

Et  si  les  Démons  sont  ainsi,  puissants  et  victorieux,  c’est  qu’ils  sont  unis. Et s’ils veulent aller si vite, c’est parce qu’ils savent que le jour où les Forces Blanches se grouperont ils seront anéantis.

Alors, où sont les Forces Blanches et qu’attendent-elles pour se montrer ?

Elles sont au fond de chaque individu de bonne volonté.  Elles sont au fond de chaque coeur pur, de chaque âme lumineuse, de chaque esprit loyal.

Elles animent nos qualités  héréditaires.  Elles gardent vivantes les vieilles traditions celtes.  Elles ressuscitent la bravoure de nos ancêtres de Gaules.  Elles nous rendent intactes l’idéal  de nos Croisés.  Elles font couler dans notre sang l’héroïsme de nos Chevaliers.  Elles sont là en nous tous qui voulons  la paix et la régénération de la race humaine.

Et d’âme en âme, les Forces Blanches s’appellent, se reconnaissent et s’unissent. Et lentement, des soldats sans arme refont une Armée Divine pour une croisade de l’ Esprit.

Péniblement,  mais  invinciblement, le Flambeau est rallumé, soulevé, et de France  il  éclairera  le  monde.  Ce monde en détresse qu’il est de notre devoir de sauver.

Unissez-vous  mes  Frères,  unissez-vous  mes  Soeurs,  que soit consolée  chaque peine, supprimée chaque misère, que soit anéanti chaque fléau   et  rendue  impossible  chaque tragédie.   Seulement que fleurissent sur toutes les lèvres les sourires heureux, que brillent lumineuses les étoiles de tous les yeux, que les coeurs s’épanouissent au soleil de la liberté reconquise, que les âmes se dilatent au souffle des idéaux  réalisés,  que les esprits  rayonnent au sein de la paix retrouvée.

Nous vous apportons dans les pages qui suivent toute notre ardeur, tout notre enthousiasme, toute notre foi vibrante et toutes nos  possibilités réalisatrices.

Lisez,  voyez,  réfléchissez, écoutez la voix profonde qui parle en vous et qui vous dit de venir vous joindre à nous.

Soyez sans faiblesse, sans hésitation,  sans complexe d’infériorité.  Vous  êtes tous  riches de trésors intimes, vous êtes tous puissants de vertus que vous-mêmes ignorez  et  nous  nous  aiderons  les  uns  les  autres.

Nous vous attendons, nous vous aimons, nous vous remercions.

Nous nous sommes enfin débarrassés des éléments qui s’étaient infiltrés dans nos rangs, qui avaient pris par la force une place d’honneur qu’ils ne méritaient pas.  Maintenant qu’il nous est possible de parler par nous-mêmes, d’agir  sans  contrainte  et de remplir nos devoirs de conscience d’accord avec nos principes,  nous tenons à faire  connaître notre position devant le problème angoissant de l’organisation et maintien d’un monde nouveau,  fondé sur la Paix, la Dignité, le Bien-Etre et la Félicité de l’Homme.

Comment nous désintéresser de tout celà au moment où tout semble sombrer dans un effroyable chaos de passions gangréneuses, de misères et de faillites morales, que ni l’idéalisme pernicieux, imbu de violence, ni la Religion militante, ni  l’ O.N.U. dans ses débats aussi chétifs qu’impuissants, ni l’ébullition populaire en face de la faim et de la peur, ne peuvent faire disparaître .

Nous prenons peu à peu notre place de Troisième Puissance afin d’établie un équilibre harmonieux entre les intérêts du monde ;  nous ne parlons pas de politique et nous ne visons pas les passions opposées de “l’homo civicus” moderne, mais plutôt la force agissante qui imprègne le sens social  de la vie actuelle  d’une métaphysique absurde d’une part,  et  d’un  scientifisme  insensé  de  l’autre.

Le véritable point crucial des problèmes tragiques de l’humanité ne réside pas dans les doctrines politiques ou  les systèmes économiques opposés ; ce n’est pas non plus la pensée d’Orient faisant face à celle de l’Occident, puisque l’Homme est le même partout ; n’a-t-il pas les mêmes nécessités, les mêmes pensées et ne s’inspire-t-il pas des mêmes principes qui touchent de près son coeur et son âme ?

Le véritable point névralgique est donc l’attitude mentale dans laquelle se cantonnent les êtres  et qui les conduit à former des  “blocs”  sentimentaux  ou  mystiques,  sans qu’il y ait nécessairement à la base une théorie ou une technique visant les intérêts humains.

L’homme est ce qu’il est,  fait ce qu’il fait  et enfin   vit complètement  d’accord avec ses processus mentaux  intimes, qui sont à la base de ses pensées, de ses sentiments et de ses intérêts.

Nous nous proposons de créer un climat moral et d’apporter une  Dynamique  Spirituelle capable  de donner au monde  une  Nouvelle  Formation  Civilisatrice qui  réponde  aux  nécessités  de  l’Homme  et à ses impératifs vitaux.  Il  faut  enfin  “structurer” la vie  de manière à rendre impossible ces fléaux apocalyptiques que connait le monde : la misère, la peur perpétuelle de l’injustice, la désespérance qui accablent l’humanité.  La  Paix  n’existe  pas  parce  que l’Homme  est  trop  égocentrique,  trop hypocrite  au  sens  moral  du  mot,  enfin parce que l’ignorance quasi-absolue de ce qu’est la vie,  le  pousse à un  comportement  biologique  cruel, anti-social et  anti-spirituel.  Il faut qu’il  se  délivre de ces unilatéralismes politiques ainsi que de ces égoismes mystiques.  Il  lui  faut  se  réintégrer  à  un  réalisme  naturel, sans  illusions, mais  imprégné  d’idéalisme  transcendantal  et fondé  sur  des    Valeurs  Spirituelles.

Seule cette technique visée ici  réhabilitera  l’Homme, le confrontera  avec  la  logique  irréfutable  et  lui  donnera  des  certitudes  efficaces aussi bien qu’immédiates.  Cessons donc de jongler avec des mots fleuris et de nous parer d’idéaux  transcendantaux.   Commencons  par une  Action qui nous conduira à la réalisation  de  nos  meilleures  aspirations.

,Le moment est venu  d’ agir  et non pas de parler  dans le vide,  de  se  vanter  ou  de  rêver.

Ceux qui reconnaissent  l’imminence  des  dangers  qui  menacent  l’humanité  doivent  comprendre  que pour la première fois nous mettons à l’honneur un  idéal  pratique : le rassemblement mondial des Forces Spirituelles.

Apprenons donc à être tous  “Maître à notre bord après  Dieu”, “Capitaine de notre Destinée”, “Artisan de notre propre bonheur” et  “Partenaire de nos semblables” !

Quand nous disons que nous constituons  Le Parlement de l’Homme, nous ne jouons pas avec les mots, pas plus que nous nous leurrons avec notre imagination.  Nous nous efforcons simplement de réaliser nos aspirations, notre idéal et enfin de donner une forme vivante à nos meilleurs souhaits, sans vaines promesses ni griserie lyrique.  Nous sommes des  Réalistes  Rationalistes qui  ne  nous  contentons  pas des dogmes du passé  et  qui refusons d’être des courtisans de l’ignorance, de la misère, du mécontentement  et  du  malheur  de  l’homme.

Le  Parlement  Humain tel que nous le constituons est formé par le Comité  Central  Directeur  dont font partie  les  Présidents de chaque Groupement, Club, Chapitre ou Colonie de l’U.S.U.  et il est contrôlé  avec un soin et une vigilance toute particulière par le  Concile Mondial de l’Ordre Universel de la Paix, de la Justice, du Bien-Etre et de la Félicité Humaine.  De plus, les Présidents de toutes les Associations, Fraternités, Eglises et Ecoles de Pensée  ont le droit à un siège  et sont réunis dans un Sénat  réalisateur.  Ainsi la plus grande partie du monde est effectivement représentée, non seulement par le procédé électoral démocratique privé, mais aussi par les droits que seuls confèrent le mérite, la dignité et la grandeur Spirituelle.

Il est vrai que notre oeuvre est entièrement privée, avec le moins possible d’ingérence extérieure.  Il va de soi que nous ne sommes pas un mouvement politique ni une organisation religieuse.  Toute notre  Religion, si on peut l’appeler ainsi, consiste à bien représenter notre profonde confiance dans la  Réhabilitation de l’Homme et nos efforts pour résoudre pacifiquement les problèmes qui accablent le monde.  Voilà la tâche à laquelle nous vous invitons à participer, à laquelle Aucune  Personne  vraiment  Honorable  et  Sincère ne peut se soustraire car c’est un devoir moral  et  Spirituel  inéluctable  que celui  d’améliorer la vie sur terre et de se dignifier en dignifiant son prochain.

Vous pensez sans doute comme nous, que ce n’est pas en suivant les directives du passé  ou en imitant les procédés actuels, soit ceux de l’O.N.U.  ou des ministères nationaux, ou du Saint-Siège  ou ceux  des Sociétés Secrètes que l’on arrivera à résoudre les affreux problèmes du monde.  Nous sommes certains même que vous aussi voudriez nous voir triompher.  Réaffirmons donc tous, nos meilleures aspirations au moyen  d’une  action  concrète  et  consciencieuse. Il ne suffit pas de nous  approuver, il  faut surtout venir augmenter  notre  Puissance  Morale  et  Spirituelle  et  enfin  faciliter  cette Tâche  Commune.

Toutes ces Grèves, Guerres Civiles, Misères Economiques, Conflits Sociaux, Oppositions Fanatiques et Sournoises, Confusions Doctrinales en plein siècle de l’Intelligence Scientifique et du Progrès Technique  ne sont que la conséquence d’ un manque de coordination des facteur qui entrent en jeu dans la vie humaine,  et surtout proviennent du fait que l’Homme, malgré tout, reste une victime de ses taboues et totems ancestraux, ainsi que de ses instincts primitifs.  Non seulement la civilisation ne l’a pas dépouillé des attributs rudimentaires de ses ancêtres préhistoriques, mais il continue à être la victime perpétuelle de La Peur, de la Misère, de l’Ignorance, de la Dictature et de l’Egoïsme. L’homme civilisé est, en effet, malgré  ses pompeuses prétentions  d’homme “moderne”  et  d’homme “racheté”,  exclusivement, je dirai même  monstrueusement   égoïste,  parce  qu’il  est  stupidement  ignorant.

Si l´homme savait utiliser son intelligence d’une manière plus adéquate,  il ne pataugerait  pas tant dans les problèmes insolubles et infernaux de l’heure  actuelle, il n’aurait pas tant de vices et ne serait pas victime de tant de maladies.  D’autre part, l’homme reste le pire ennemi de l’homme, de par son égoïsme : il veut toujours s’imposer, commander, démontrer sa supériorité sur ses semblables, même si elle n’est qu’illusoire.  De là l’impossibilité de pratiquer une Démocratie authentique de nos jours.

Quant à la misère, elle est trop courante et trop menacante partout pour que l’on discute encore de sa grandeur.  L’homme a trouvé le temps de fabriquer des dogmes, de jongler avec des doctrines et de se faire tuer ou de tuer pour ses caprices et absolutismes personnels, mais  il n’a pas le bon sens  de résoudre les affreux problèmes qui avilissent le genre humain, ensanglantent le monde et détruisent toute gérance généreuse et honnête et toute félicité ici-bas.  Quant à la Peur,  l’homme en est hanté, saturé, dépassé.  On a peur de tout et de tous, peur des excès d’autorité et de l’injustice, peur des fluctuations politiques et de l’instabilité économique, peur des inconsistances et monstruosités sociales et des menaces appliquées par la Religion d’outre-tombe, peur de ne pas pouvoir vivre, peur de mourir, et enfin, peur de soi-même, tant  on se sent petit et impuissant par ignorance et maladie !

L’ Union de Service Universel constitue le seul moyen pour mettre fin à cet état de choses, sans violence  ni  querelles, parce qu’elle est une Oeuvre bien concue et supérieurement organisée.  Ne vaut-elle  pas la peine d’être  expérimentée ?  Ne méritons-nous pas votre  Adhésion Immédiate ?

Tous ceux qui nous comprennent et veulent le triomphe de l’Esprit, la Fraternité Humaine et la Paix dans le Monde, ne pourront pas se passer d’être avec nous de vrais Citoyens du Monde.

K.H.

******************

LE  PARLEMENT  DE  L’HOMME  est  un  fait.  Vous  y  contribuez  en  tant  que CITOYENS   DU   MONDE   et   PARTENAIRES  UNIVERSELS ! KH.

L’USU, cher lecteur, c’est votre idéal de Pacifiste, d’Artiste, de Spiritualiste, de Mystique intelligent et de chercheur du Bonheur humain dans sa meilleure définition,  devenu  réalité pratique ! KH.

L’USU  n’exige de personne  aucun  Serment,  n’intervient  pas  dans  les  affaires  privées  ou  de  conscience  de  quiconque,  enfin  ne  s’occupe  nullement  de  politique ou de religion.  C’est une  ACTION  CO-HUMANITAIRE. -  Pr.OM Lind-Schernrezig

*******

“La résolution à prendre ici sans retard est celle de Résoudre les Problèmes. Ce n’est pas un parti politique ou une église qu’il faut choisir puisque jusqu’ici  ils n’ont pu améliorer le sort de l’humanité ni éviter le progrès fatidique de la déchéance morale, la guerre, l’ignominie et toutes les turpitudes de ce monde.  Il faut, avant tout,  choisir  un  idéal  ou  un  plan  d’action,  se  décider  à  adopter  une  orientation.”--- Réaffirmation libératrice  par le  Pr.  OM  Lind-Schernrezig

 

***