Imprimir
Visto: 761

 Éditorial

 

Quelques   précisions   sur   la religion

 

            Cher Illustre Professeur et Ami,

            Cette lettre va vous surprendre sans doute parce que je vous ai écrit il y a seulement quelques jours.  En fait, je sens que je n’ai pas suffisamment démontré l’importance du travail dans lequel nous sommes engagés dans la RELIGIEUSE ALLIANCE UNIVERSELLE.  D'une manière ou d’une autre je suis sous l’impression que notre Message n’est pas encore aussi bien compris qu’il devrait l’être dans les sphères élevées des Eglises à travers le monde.

            Il est un fait, que la Religieuse Alliance Universelle est une Association d’Eglises et de Croyances de toute latitude y compris les sanctuaires spirituels et philosophiques pour le maintien immédiat des besoins humains ainsi que pour les liens d’Amitié et de Sagesse spirituelle parmi les Principaux Guides Religieux afin de créer un développement plus ample de la Fraternités humaine, de la dignité et de la foi Universelle dans la Communion Spirituelle.

            En nous unissant sous les auspices de l’amitié pour travailler ensemble au-dessus de toute forme de discrimination sectaire ou préjugé doctrinal, les leaders Religieux donnent le bon exemple. De plus ils démontrent qu’il y a vraiment un seul Dieu, une seule Vérité et une seule vie, malgré toutes les variétés et formes de réalité à travers l’Univers, parce que Essentiel et Fondamental, sont identiques partout, aussi bien qu’éternels. La Religieuse Alliance Universelle est, en tout premier lieu, l’Assemblée de tous les grands Instructeurs Spirituals ainsi que les fondateurs des Religions comme Christ,  Shri Krishna,  Bouddha,  Tirtamkaras,  le Gourou Nanak, Bodhisatywa, Lao Tseu, Mencius,  Apollonius de Tyana, Confucius, Mithra, Hermès, Sargon, Quetzalcóatl, Numa Pompilius, Zoroastre, Salomon, Moïse, Kerait et Lamelan Khan, parmi tant d’autres qui ont constitué, à différents moments de l’histoire, le Suprême Grand Synode (Concile œcuménique du monde des Eglises) au service de Dieu, Vérité et Vie dans le Royaume Fondamental.  Pour toute autre chose les Eglises et les Sanctuaires restent libres et indépendants de travailler en accord avec leurs propres doctrines et traditions.  Ils s’unissent dans les Principes parce que là il ne peut y avoir qu’identité et suprême sincérité lorsqu’il s’agit des grandes finalités de la vie et même en ce qui concerne le bien-être humain, la Paix du Monde, le droit d’adorer et la Communion Spirituelle. 

            Il est absolument absurde que les peuples soient séparés à cause des Religions.  Toutes les Religions sont merveilleuses parce que toutes cherchent le même idéal et s’efforcent ver le même but qui est l’Union entre Dieu et l’homme.  Pourquoi seraient-elles facteur ou agent de séparation parmi les hommes? Pourquoi, vraiment, devraient-elles être des éléments de distinctions de races et de préjugés sociaux?  La principale intention des Religions est de révéler Dieu, Vie, Vérité et de rendre la Vie digne, honorable, sous toute latitude et dans toute circonstance. Pourquoi devraient-elles toujours dégénérer en formes de sectarisme et de fanatisme vicieux, qui divisent, opposent et détruisent ?  Pourquoi doivent-elles toujours maudire et excommunier, lorsqu’elles proclament d’un autre côté que Dieu est Charité, Amour et Sagesse suprême ?

            Il y a plusieurs années je parlais de ces mêmes projets avec note bien-aimé Mahatma Gandhi. Il me dit : « Cher Prince, si tous les peuples pensaient et parlaient comme Vous, les Religions du Monde seraient une réalité, et Dieu ne serait plus divisé et l’humanité connaîtrait ce qu’est la Vérité et la Vie réelle.  De nos jours, le monde préfère parler sur Dieu et la Vérité ; cependant toute leur vie est une calamité et une démonstration de souffrances, de peine et d’illusions orgueilleuses ».

            Le jour suivant, parlant avec le comte Keyserling, en 1933, nous en avons conclu que les plus grands troubles qui soulèvent le monde, étaient dus à l’ignorance des Religions et à l’appréhension métaphysique, et nous décidâmes d’écrire un Message de Religion Universelle pour l’humanité.  Ceci ne se fit jamais, parce que nous n’avons pu nous mettre d’accord avec notre Ami le Comte qui voulait démontrer que Jésus Christ était le dernier des Grands Instructeurs Spirituels connus du Monde, et comme tel le plus grand de tous.  Gandhi, lui, préférait l’idéal de Tolstoï.  Je préférai plutôt amener l’humanité à réaliser que tous les Grands Instructeurs Spirituels coïncident ou s’accordent en pensées et en réalisations intimes.  En conséquence ils ne peuvent jamais être en opposition les uns envers les autres, et il n’y a pas de «Supérieurs» parmi eux, puisqu’ils reflètent tous le même Amour Divin, la même Sagesse et la même Compassion.

            Du moment que nous admettons que les Grands Avatars Spirituels sont des Instructeurs Divins, nous reconnaissons la Divinité de leurs mandats ou de leurs commandements, et s’il n’y a qu’Un Dieu, il est évident que chacun et tous servent la même cause et ont à cœur le même but.   Le monde ne peut comprendre ces Grands Avatars que selon son degré de conscience et de pureté, mais ils n’en sont pas moins des Envoyés Divins ou des Saints.  Dieu peut-il être limité ou Conventionnel ?  Dieu peut-il avoir une préférence pour une nation ou une race, au détriment d’une autre ?  Peut-il être partiel ou sectaire ?    ./…

Pr. OM Lind Schernrezig